Archive for Květen, 2012

Gourcuff et Yanga-Mbiwa non retenus pour l’Euro

Laurent Blanc a livré mardi à l’UEFA sa liste de 23 joueurs retenus pour disputer l’Euro 2012 en Pologne et en Ukraine, un groupe France dont sont exclus le milieu de terrain lyonnais Yoann Gourcuff et le défenseur montpelliérain Mapou Yanga-Mbiwa.Les deux joueurs ont quitté leurs partenaires en début d’après-midi, après le déjeuner, montant tous les deux dans une voiture qui les attendait depuis plusieurs heures. Gourcuff, en survêtement, et Yanga Mbiwa, en civil avec une veste grise, se sont entretenus quelques minutes avec le sélectionneur Laurent Blanc et son adjoint Jean-Louis Gasset.

Aucun des deux n’arborait de visage fermé. Manifestement émus, leurs coéquipiers Alou Diarra, Cédric Carrasso et Hugo Lloris, proches de Gourcuff, sont venus les saluer avant leur départ. Réunis en stage au Touquet, les Bleus seront opposés à la Serbie, jeudi, puis à l’Estonie le 5 juin lors de leurs deux derniers matches de préparation. L’équipe de France affrontera l’Angleterre le 11 juin, l’Ukraine le 15 et la Suède le 19 dans le groupe D.Les milieux Marvin Martin, Blaise Matuidi, Mathieu Valbuena ou le défenseur Ga?l Clichy, qui étaient en balance, seront donc du voyage en Ukraine, et le fait marquant du groupe choisi par Blanc est l’absence de Gourcuff.

“Le Président” avait convoqué le Lyonnais dans une pré-liste élargie en dépit de ses difficultés sportives depuis un an et demi. Mais sa prestation insipide lors de son grand retour en équipe de France depuis mars 2011, dimanche face à l’Islande en amical (3-2), n’a pas réussi à faire pencher la balance en faveur de l’ancien protégé du sélectionneur sous les couleurs bordelaises. Agé de 25 ans, le Breton compte 29 sélections, lors desquelles il a inscrit quatre buts.Jennifer Love Hewitt, son look bigarré et pas du tout sexy à l’aéroport !

Jennifer Love Hewitt, son look bigarré et pas du tout sexy à l’aéroport !

Jennifer Love Hewitt ne mise clairement pas sur le style lorsqu’elle voyage : c’est vêtue d’un pantalon de survêtement vert d’eau, d’un top loose blanc et d’un foulard bleu qu’elle est arrivée à Los Angeles. Pour couronner le tout, l’actrice arborait une casquette violette. Avec une tenue aussi multicolore, rien d’étonnant à ce que les photographes l’ait repérée dans l’immense aéroport !

Si Jennifer Love Hewitt avait déploré qu’on ait voulu réduire la taille de ses seins sur la très sexy affiche promotionnelle de sa nouvelle série The Client List, elle ne les met pas du tout en valeur quand elle prend l’avion. Repérée à l’aéroport de Los Angeles le 22 mai dernier, l’actrice américaine arborait un look très original et pas du tout glamour à sa descente d’avion !

La jeune femme sait pourtant mettre en valeur sa silhouette voluptueuse. Mais, en avion, elle privilégie le confort au détriment du style. Ce n’est pourtant pas bien compliqué d’être lookée et décontractée à sa sortie de l’appareil : Jennifer Love Hewitt devrait prendre exemple sur la tenue casual chic de Jessica Alba plut?t que sur le style décevant d’Elisabetta Canalis.

Le tabou transsexuel:Katryn s’appelle Damien

Petit, quand il allait à la piscine, il demandait à sa maman pourquoi elle l’emmenait dans le vestiaire des filles. ?Parce que tu es une fille?, lui disait sa mère.Damien, qui s’appelait alors Katryn (Le Pas-de-Calais vise le titre ), était convaincu qu’il n’était pas une fille. Comment pouvait-il le savoir? ??a se sent. C’est un sentiment profond. Un aveugle sait s’il est homme ou femme sans voir son corps.?J’ai rencontré Damien dans un café du Vieux-Montréal, peu de temps avant son intervention de changement de sexe. Au téléphone, sa voix ne laissait planer aucun doute sur son identité masculine. Pas eu le moindre doute non plus en le voyant assis devant moi.

S’il ne m’avait rien dit, je n’aurais rien deviné. Ce qui n’a rien d’exceptionnel. La majorité des personnes transsexuelles sont absolument invisibles dans la société. Celles qu’on identifie sont souvent en début de parcours.Damien a 26 ans. Fonceur et attachant. Un humour noir de survivant. Les gens qui le croisent tous les jours ne savent rien de son passé féminin. Et il préfère qu’il en soit ainsi. Il travaille dans la construction, un milieu très macho. Il craint que sa réalité n’y soit pas ?socialement acceptable?.Son enfance, il la résume par un mot: l’enfer. ?J’en ai mangé, des volées. Les enfants peuvent être très, très méchants.?

Il n’avait pas d’amis. Il ne trouvait sa place nulle part. Autour de lui, on voyait bien qu’il était différent sans jamais comprendre pourquoi. On lui a fait consulter des spécialistes. En 6e année, le travailleur social de l’école à qui il s’est confié lui a dit que c’était ?juste une phase?.Dès lors, Damien a décidé de se taire et d’attendre. Attendre que l’ouragan de l’adolescence passe. Tenter de survivre jusqu’à 18 ans pour ensuite pouvoir faire ce qu’il voulait.Il a vécu une adolescence sombre. Il avait peu d’estime de lui-même. Il était la tête de Turc de ses camarades. On lui disait qu’il était laid, qu’il était un loser, qu’il n’était pas un vrai gars, qu’il n’était pas une vraie fille. On lui disait qu’il ne méritait pas de vivre.

Le Pas-de-Calais vise le titre

Dans le Pas-de-Calais, tout a commencé il y a un peu plus d’un an lors des sélections inter-districts à Ardres. ? Les quatre districts du département font leur propre sélection et à ce moment-là, je choisis les douze joueurs qui formeront l’équipe départementale ?, explique Frédérique Damiens, cadre technique fédéral au comité du Pas-de-Calais, en charge de ce groupe avec Guillaume Canesson, préparateur physique et nutritionnel.

Les joueurs, issus de plusieurs clubs du département, s’entra?nent ensemble deux dimanches par mois et effectuent trois à quatre jours de stage lors des vacances scolaires. Pour disputer ces finales nationales, cette sélection du “62″ a d’abord battu deux fois le voisin du Nord, avant de remporter le tournoi inter-comité de la Zone Nord face au Val-de-Marne, à la Seine-Maritime et à l’Aisne.Un parcours sans-faute d? à la qualité technique du groupe, mais aussi à son état d’esprit. ? C’est vraiment un bon cru. Ce sont des compétiteurs, qui n’aiment pas perdre ?, poursuit Frédérique Damiens, qui ne tarit pas d’éloges sur ses protégés.

? Il y a plusieurs joueurs de grande taille et même si ?a ne fait pas tout, cela peut aider. Il y a aussi beaucoup de qualité au niveau de l’adresse extérieure. Je pense que l’on retrouvera plusieurs de ces gar?ons à un haut niveau dans quelques années ?. Pour tout ce petit monde, l’objectif est désormais clair : remporter ce tournoi pour conclure cette aventure en beauté. ? Arriver à ce niveau-là est déjà extraordinaire, mais maintenant qu’on y est, on veut gagner.

Incendie dans les vestiaires du Ramierou

Hier aux environs de 1 heure du matin, les pompiers de Montauban ont été appelés pour un incendie, qui s’est déclaré dans les vestiaires du Ramierou. Un local où était stocké le matériel des jeunes équipes de rugby, ballons, survêtement, boucliers, qui ont été réduits en cendres. Marc Laurentie responsables des jeunes de l’USM n’a pu que constater l’étendue des dégats, et bien que la saison tire à sa fin s’inquiétait hier, pour les jeunes qui viennent s’entra?ner au Ramierou. En 2006, c’est la salle du basket toute neuve qui était partie en fumée. Une enquête est ouverte pour déterminer la cause de cet incendie.

Au bout d’une heure, Cyril Moine a mis fin à la séance. Une fin qui a énormément fait plaisir aux deux pensionnaires de la Championship qui se sont félicités, puis ont remercié le préparateur physique, Cyril Moine, qui a accompli un grand travail avec eux durant ces six jours de stage. Il les a soutenus et encouragés, et ?a, Bouazza et Guedioura ne l’oublieront pas de sit?t, surtout le premier qui n’a pas beaucoup joué ces derniers mois et qui revient en force grace à la compétence de l’ancien membre du staff technique du PSG.

Contrairement aux fois précédentes où l’entra?neur bosniaque des Verts a pris part aux entra?nements matinaux de ses joueurs, en effectuant en parallèle des tours de piste pouvant atteindre une heure de temps, hier, le coach n’a pas été au rendez-vous. Il s’est contenté d’observer seulement.Se vêtir par temps gris. Il faut dire qu’un voyage l’attendait dans l’après-midi et ne voulait pas se fatiguer, contrairement à son adjoint Kourichi qui a fait des tours de piste en marchant avec un rythme soutenu, lui qui ne voyagera que demain.

Se vêtir par temps gris

La mode est inspirante par beau temps, mais comment s’en sortir lorsqu’au réveil, il pleut et que le seul vêtement qui nous attire est notre pyjama de flanelle? Le temps humide nous frigorifie et n’est pas très inspirant lorsque vient le moment de se vêtir pour aller au travail. Voyons quelques trucs qui pourraient vous aider.Tout d’abord, il faut vraiment commencer par sauter dans une douche chaude pour se réveiller les esprits et se réchauffer un peu.

Mais avant d’aller vous laver, commencez par regarder dans votre penderie et imaginez-vous dans un style convenable mais confortable. Le confort est votre meilleur allié. Par temps gris, on aime bien être confortable et au chaud. Préparez vos vêtements avant; de cette fa?on, vous serez mentalement prête et éviterez de vous changer douze fois.Sachez que le jeans et le pantalon classique à poches latérales sont vos meilleures options. En plus d’être confortables, ils sont parfaits pour plusieurs styles. Que ce soit, avec un tricot, un t-shirt, un chemisier ou un veston, vous serez convenables pour le travail ou les loisirs.

Je vous conseille d’avoir un petit lainage ou un cardigan pour vous réchauffer en cas de frissons. Si vous le choisissez coloré, c’est encore mieux pour le moral. De plus, vous pourrez plus facilement agencer une chaussure douillette comme une ballerine, une botte de pluie ou encore un soulier fermé. Comme accessoire choisissez le foulard, il saura vous emmitoufler tout au long des journées grises et humides du printemps.

Accent pagnolesque, survêtement bleu ciel et verbe haut

Accent pagnolesque, survêtement bleu ciel et verbe haut, pas besoin d’attendre les présentations officielles de Mme la présidente pour deviner les origines phocéennes d’Yves G. qui se dresse à la barre. Mais pour ce quinquagénaire théatral qui arrive sous bonne escorte de la maison d’arrêt de Mont-de-Marsan, on est davantage sous les feux (sic !) qui plombent l’actualité marseillaise que dans un feuilleton de ? Plus belle la vie ,Le sweat shirt, je garde ou je zappe ?

à l’actif du prévenu, pas moins de sept condamnations, depuis 1976, pour vols et recels, mais surtout un vol avec port d’arme et meurtre qui lui a valu une peine de réclusion à perpétuité. En février 2010, le Marseillais fait l’objet d’une libération conditionnelle. Mais moins d’un an plus tard, le délinquant repenti replonge lorsque, ce 26 janvier, il braque la banque Courtois de Tarbes avec un couteau de cuisine pour récupérer la caisse et, dans la foulée, soutire près de 3.000 € à la gérante du tabac-PMU Le Fontenoy, qui partait les déposer à la banque.

Des faits assumés mais dont le prévenu se défend avec une éloquence rare, à même de surprendre le tribunal : ? J’étais dans un état de misère morale et sociale très profond. Je n’ai pas réussi à trouver du travail. Quatre emplois m’ont échappé parce que je n’étais pas motorisé. Une autre promesse pour faire la saison en cuisine n’a pas été honorée quand l’employeur a appris mon passé carcéral. C’était important pour moi, pour me reconstruire. Je sortais d’une vie de prison, d’un enfer. Je n’avais aucun lien à Tarbes où j’ai connu tous les échecs. Je vivais avec 326€. J’ai beaucoup de peine de me retrouver dans cette situation.

Le sweat shirt, je garde ou je zappe ?

Vêtement doudou par excellence, le sweat shirt est la pièce incontournable du dressing de l’ado. Polo Outlet Store For Savings and Appeal.Si les moins de 20 ans n’ont pas connu Compagnie de Californie et ses sweat shirts molleton ou Juicy Couture et ses sweat en velours éponge chers à Jennifer Lopez entre autres, les fashionizers de 2012 sont tentés par le revival des années 80 et sa pièce iconique : le survêtement.

Si on a moins de 30, une silhouette à la Charlotte Gainsbourg. Le grand chic cet été ? Porter un sweat shirt avec un pantalon de smoking et une veste d’homme (c’est mieux si c’est une vintage Heidi Slimane pour Dior) et des escarpins pointus pour féminiser la silhouette. L’idée ? Twister une pièce considérée comme ringarde et anti mode avec des pièces so chic. Si on a 40 ans et plus et qu’on veut imiter les campagnes pub de Comptoir des Cotonniers où la mère se confond avec la fille…

Contre aussi si on espère (à tort) dissimuler nos petits kilos superflus pour un doudou molletonné. Pire… si vous demandez à votre chéri ce qu’il pense de votre sweat shirt fétiche Abercrombie & Fitch, il y a fort à parier qu’il fasse une moue désabusé. Vêtement anti sexe par excellence, le sweat shirt pourrait bien concurrencer le pyjama en pilou !

You are currently browsing the polo outlet blog archives for Květen, 2012.